NON à la suppression de l'impôt anticipé

L’impôt anticipé existe pour que les oligarques et les gestionnaires de fortune douteux ne trichent pas avec les impôts.

Le volet qui concerne les obligations doit maintenant être supprimé, ce qui favorisera la criminalité fiscale en Suisse et à l’étranger. Bien que le Conseil fédéral ait voulu l'empêcher, le lobby bancaire et financier a imposé cette décision au Parlement. C'est une gifle pour les contribuables honnêtes et cela leur coûtera des centaines de millions de francs.

Vers le référendum

Parti socialiste jurassien

Copyright

Copyright © 2022 Elisabeth Baume-Schneider - Tous droits réservés